Cake Designer : Interview de Maryline Meret

interview cake designer

Découvrez l’interview de Maryline Cake designer, une artiste pâtissière passionnée.

Comment vous est venue la passion pour le Cake design ?

Il y a 13 ans, je suis partie en Australie à Sydney, accompagner mon mari au championnat du monde de cyclisme sur piste. Le cake design en France n’était pas ou très peu connu. Mon fils n’avait pas encore 3 ans et donc pendant les entrainements de mon mari, je faisais les boutiques et j’étais en admiration devant les boutiques de gâteaux du centre-ville de Sydney. Waouh, je découvrais le cake design !

À notre retour, c’était l’anniversaire de mon fils donc direction notre pâtisserie boulangerie préférée pour lui commander un super gâteau Winnie l’ourson comme je l’avais vu à Sydney. 

Déception totale ! J’ai eu un gâteau rectangulaire avec la photo de Winnie ! 

Donc pour ses 4 ans, je me suis lancée dans l’aventure Flash Mc queen et voilà comment j’ai attrapé virus.

Et de fil en aiguille, neveux, nièces et copines etc… 

Mon deuxième fils est arrivé et je ne voulais plus reprendre ma vie d’avant (notamment mon travail, dans une banque).

Quel a été votre parcours pour arriver à ce métier de Cake designer ?

  • Congé maternité
  • CAP Pâtissier en candidat libre
  • Formation Cake Design 
  • Congé sans solde de 1 an 
  • Congé création entreprise 
  • Démission 

Faut-il une qualité ou un talent particulier pour exercer le métier de Cake designer ?

Pas de talent particulier : un fort caractère, du courage, de la pugnacité ! 

Qu’est-ce qui fait que vous aimez votre métier de Cake designer  ?

La création et la gourmandise !

Cake designer alice au pays des merveilles
Cake Design Alice au pays des merveilles

Selon vous, quel est l’aspect le plus difficile du métier de Cake designer  ? 

Pour ma part, c’est d’être en autoentreprise,

D’être seule à tous les postes, je déteste la partie administrative…

Quel est le principal défi de votre métier de Cake designer ? 

Trouver son style et tenir sur la longueur.

En quoi consiste une journée type d’une Cake designer  ?

Lundi, mardi :

  • Répondre aux messages,
  • Faire des devis,
  • Commande,
  • RDV téléphonique,
  • Pub réseaux sociaux,
  • Facturation,
  • Impression et découpage de patrons, 
  • Mise en forme des modelages.

Mercredi, jeudi, vendredi :

  • Préparation des cuissons,
  • Préparation des crèmes et autres fourrages,
  • Ganachage,
  • Montage des gâteaux,
  • Décoration,
  • Livraison (selon la création).
Pièce montée thème forêt enchantée
Pièce montée thème forêt enchantée 

Quel est votre secret pour réussir un Cake design ?

Un mari qui me motive et surtout me dépasser par rapport à la concurrence.

Quelle est la création dont vous êtes le plus fière ?

C’est plutôt un lieu, je suis fière d’avoir livré un palace même si c’était un stress énorme (Westin Paris Vendôme)

Un gâteau de mariage royal par une cake designer de talent
Un gâteau de mariage royal par une Cake Designer de talent

En combien de temps réalisez-vous un gâteau ?

Tout dépend, je peux mettre 8h00 ou 30h00 selon la difficulté du gâteau (je suis très minutieuse et je recommence souvent ).

Cake design MC Donald's entièrement comestible
17 h de travail pour ce Cake design MC Donald’s entièrement comestible

Une anecdote à nous raconter ?

Un couple de mariée en tenue est venu récupérer leur gâteau (150 invités) dans un tout petit coupé ! Pas de coffre, pas de siège arrière, une mariée engoncée dans sa robe avec son énorme gâteau sur les genoux… A priori tout s’est bien passé ! 

Je précise que j’avais bien informé sur les conditions de transport.

La vie de Cake designer n’est pas de tout repos comme tout artisan, on vous souhaite plein de courage pour votre entreprise et continuez à émerveiller avec vos créations !

Allez visiter son site www.marilynecakedesigner.com et passez vos commandes avec cette artiste du Cake design.

Pour découvrir d’autres articles :

commander un gateau facilement en ligne pres de chez soi

Découvrez nos offres et nos recettes du blog sur notre newsletter :

Partager cet article:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *